Je programme l'envoi de mes instructions (par message e-mail) à une personne de confiance dont je connais l'adresse e-mail.

 

Amifly stocke mes instructions de directives anticipées à l'attention de cette personne. 

 


Comment rédiger Les Directives Anticipées issues de la loi française du 5 aout 2016 "en cas de coma ou d'incapacité de s'exprimer"


Légalement, elles sont, au choix déposées chez votre médecin, ou portées sur vous ou déposées à la personne de confiance de votre choix, c'est-à-dire un proche (famille ou ami)

C'est une personne que vous désignez comme telle : personne de confiance, c'est un choix personnel, votre famille ne peut pas la désigner pour vous, ce choix attribue de la valeur à ce qu'elle dit.

 

Amifly.com est un moyen de faire connaître vos volontés à la personne de confiance.

 

Pour prévenir une personne que vous la désignez, ou,

pour écrire et déposer vos directives, cliquer Amifly.com

 Quel intérêt d'utiliser Amifly ?

 

Vous pouvez :

  • Ecrire sur papier vos directives, vos coordonnées, celles de la personne de confiance, signer, scanner, pour le mettre en Pièce Jointe sur votre message programmé et archivé sur Amifly.com
  • Ou écrire sur le site Amifly.com, nous archivons le message, jusqu'à la date d'envoi.

 


4 réponses à écrire pour vos choix en cas de coma ou d'incapacité de vous exprimer


 Pour rédiger vos directives, créez votre compte sur le site Amifly.com,

sélectionnez "Nouveau message" et écrivez :

 

"Je rédige les présentes directives anticipées dans le cas où je ne serais plus en mesure de m'exprimer au moment de la fin de vie"

 puis

vos 4 choix à faire (en choisissant la mention utile)

concernant les points 1.  et 2. et 3. et 4. ci-dessous :


  1. "Je suis en bonne santé et pas atteint d'une maladie grave lors de la rédaction du message /Je ne suis pas en bonne santé ou atteint d'une maladie grave lors de la rédaction du message"

 

2. "J'accepte (ou Je refuse) que soient entrepris 

  • une réanimation cardiaque ou respiratoire
  • un branchement à un appareil de dialyse rénale
  • une intervention chirurgicale (préciser)

 

 

3. "J'accepte (ou Je refuse) que soient arrêtés

  • une assistance respiratoire
  • un branchement à un appareil de dialyse rénale
  • une alimentation et hydratation artificielle
  • autre (par rapport à mon état de santé)"

 

 

4. "J'accepte (ou Je refuse) le maintien artificiel de la vie si je suis dans le coma ou en phase terminale de le vie." 

 

Si je refuse : ajouter : 

 

"En cas d'arrêt du maintien artificiel de la vie, je veux (ou non) bénéficier d'une sédation profonde et continue associée à un traitement anti-douleur (traitement qui m'endort et a pour objectif la perte de conscience jusqu'à mon décès)"

 

 


Fin du texte officiel


Conditions légales de validité pour les directives anticipées

 

Dans le message l'auteur doit indiquer  :

son nom, prénom, date et lieu de naissance,

le nom et prénom et coordonnées de la personne de confiance.

 


La personne de confiance des directives anticipées sera prévenue par mel d'Amifly avec en Pièce jointe, votre message, nom et prénom. L'envoi est daté. 

Quand votre destinataire reçoit votre message à la date choisie, vous êtes averti par e-mail.